Durée maquillage permanent?

 

Le maquillage longue durée a une tenue qui varie selon:

  • Le type de peau (fine, épaisse) et son acidité
  • Le renouvellement cellulaire 
  • Certaines réactions immunitaires qui parfois éliminent le pigment plus rapidement
  • L'exposition au soleil 

En règle générale, le maquillage au dermographe aura une tenue entre 2 et 5ans et la micropigmentation (technique manuelle) s'estompera au bout de 6mois à 1an.

 

Le maquillage permanent est-il douloureux?

 

La douleur est un mot assez flou, certains vont être plus sensibles que d'autres et vise versa!

Le maquillage longue durée n'est tout de même pas une partie de plaisir mais il reste tout à fait supportable.

Pour les plus sensibles, vous pouvez voir directement avec votre médecin pour qu'il vous prescrive une crème anesthésiante locale.

N’hésitez pas à nous prévenir de vos craintes lors de la prise de R.D.V afin d’être rassurée et que du temps supplémentaire soit prévu pour vous, lors de votre passage.. Nous pourrons ainsi prévoir des petites pauses.

Les maquillages les plus sensibles: Le liner et densification ciliaire. L'arc de cupidon pour les lèvres. 

 

Combien de temps dure une séance de micropigmentation?

 

Les séances complètes "sourcils" et "lèvres" durent environ 2h30.

Les séances "yeux" (Liner...) durent entre 1h et 2h30 suivant vos souhaits.

Les retouches durent en moyenne 1h.

 

Le maquillage longue durée est-il un tatouage?

 

Oui on peut dire ça, mais à la différence d'un tatouage classique le pigment est inséré moins profondément dans la peau, il s'estompe donc avec le temps.

 

Contres indications au maquillage permanent?

 

Oui, certains traitements médicamenteux et certaines affections peuvent ne pas permettre un maquillage longue durée.

Selon les cas, l'avis de votre médecin sera demandé. Pour éviter les déplacements inutiles, si vous avez un doute, le mieux est d'en parler avant avec votre médecin et de venir muni de son approbation.

Un questionnaire vous sera remis avant toutes séances et nous nous réservons le droit d'annuler la séance si l'avis d'un médecin est nécessaire (pour votre sécurité).

 

Avant la séance de dermopigmentation?

 

Pour optimiser la tenue de votre maquillage longue durée et faire en sorte que la séance se déroule dans de bonnes conditions il vous est demandé de:

  • ne pas prendre de substances pouvant fluidifier le sang durant 48h avant la séance (alcool, aspirine...)
  • ne pas sensibiliser la zone à pigmenter durant 72h avant la séance (épilation, décoloration...)
  • prévoir l'apparition d'un herpès (zone des lèvres) en demandant à votre médecin un traitement préventif si besoin car l'inflammation causée par la pigmentation aura de grande chance de le faire réapparaître! 

Si vous êtes sous traitement médical, ne l’arrêtez pas, demandez l'avis de votre médecin.

 

Après la séance de dermopigmentation?

 

De petites démangeaisons et des tiraillements peuvent se faire ressentir après la séance et durer quelques jours, les précautions à prendre pendant une bonne dizaine de jours:

  • Ne pas se gratter la zone pigmentée et laisser la peau cicatriser (des pellicules peuvent se détacher, laissez les tomber seules)
  • Ne pas se maquiller, se démaquiller, gommer la zone pigmentée, 
  • Appliquez un désinfectant par petit tapotement (de préférence avec une gaze pour éviter les peluches du coton)
  • Appliquez une crème cicatrisante plusieurs fois par jour.
  • Ne pas s'exposer au soleil! Pensez à vous protéger par la suite (indice 50) pour optimiser la tenue.
  • Évitez les baignades, le sauna, le hammam et le jacuzzi, évitez également de trop mouiller la zone pigmentée.

Un gonflement de la zone pigmentée apparait à la fin de la séance et disparait au bout de quelques heures, de petites croutes (pellicules de peau et surplus de pîgment) apparaissent dans les jours qui suivent, ne les touchez pas, vous risqueriez d’ôter plus de pigments...

 

Prendre R.D.V pour la retouche offerte environ 1 mois après la séance (fortement recommandé, en effet, dans la majorité des cas la retouche est nécessaire pour le rendu final souhaité).

 

1 semaine après, je n'ai presque plus rien?!

 

Pas de panique! La cicatrisation suit son cours.

Durant plusieurs semaines votre peau va réagir à la pigmentation, elle va évacuer le surplus de pigment, va s'épaissir, s'opacifier et vous aurez l'impression que le maquillage n'a pas tenue..

La retouche n'est prévue qu'1 mois après la séance afin de laisser à la peau le temps de reprendre un aspect normal et la transparence nécessaire à l'observation du résultat.

Au besoin, le pigment sera à nouveau implanté (séance offerte dans un délais de 6 semaines max) sur les zones présentant des manques, 3 semaines après vous aurez le résultat final.

 

Quels sont les risques? Faut-il prendre des précautions?

 

TATOUAGES, MAQUILLAGES PERMANENTS, PIERCINGS : QUELS RISQUES, QUELLES PRÉCAUTIONS ? 


Le décret n° 2008-149 du 19 février 2008 réglemente la mise en œuvre des techniques de tatouage, de maquillage permanent et de perçage en exigeant des professionnels qu’ils respectent les règles générales d’hygiène et de salubrité, ceci en vue de réduire le risque de contamination.
L’article R. 1311-12 du code de la santé publique, issu de ce décret, prévoit notamment que les professionnels informent leurs clients, avant qu’ils se soumettent à ces techniques, des risques auxquels ils s’exposent et, après la réalisation de ces techniques, des précautions à respecter . Le contenu de cette information est le suivant :

 

Quels sont les risques ?

 

Chaque acte qui implique une effraction cutanée (piercing, tatouage et maquillage permanent notamment) peut être à l’origine d’infections si la peau de la personne sur laquelle l’acte est réalisé n’est pas désinfectée, si le matériel pénétrant la barrière cutanée n’est pas stérile ou si l’ensemble des règles d’hygiène n’est pas respecté.
Tous les piercings, quelle que soit la partie du corps, les tatouages et maquillages permanents entraînent de minimes saignements ou de microscopiques projections de sang ou de liquides biologiques (pas toujours visibles) et peuvent donc transmettre des infections (bactériennes le plus souvent, mais aussi les virus des hépatites B et C et également le virus du sida). L’infection peut passer de client à client par le biais des instruments s’ils ne sont pas correctement stérilisés, mais aussi de l’opérateur vers le client, et enfin du client vers l’opérateur en cas de piqûre accidentelle.
L’état de santé du client, en particulier s’il suit un traitement (anticoagulant…), peut contre-indiquer l’acte envisagé, notamment en cas de terrain allergique aux produits et matériels utilisés (encres de tatouage et métaux des bijoux de pose). Il est conseillé d’en discuter préalablement avec le professionnel et son médecin traitant.
Quelles sont les précautions de base à respecter après l’acte ?
Le client doit veiller aux règles d’hygiène corporelle. Les soins locaux constituent un facteur important de la durée et la qualité de la cicatrisation.
L’exposition à certains environnements peut être déconseillée.
L’application d’une solution antiseptique est recommandée durant les premiers jours après l’acte.
Pour toute interrogation, il est conseillé de prendre contact avec le professionnel qui a réalisé l’acte. En cas de complication, il est important de consulter un médecin.
Autres indications (à renseigner, le cas échéant).

 

Il n’en reste pas moins que les risques, suite à une pigmentation réalisée suivant des règles d’hygiène très strictes, sont extrêmement rares.

 

Il peut arriver de constater une poussée d’herpes labiale (chez une personne porteuse du virus) après un traitement des lèvres ou de la bouche.